Rencontres

Photo de classe

Je fais une douzaine de rencontres par an. Un peu partout. En France et à l’etranger.

J'en rentre presque toujours comblée... Voici comment et pourquoi : 

1° Plaisir, maître-mot. Je ne me force jamais à accepter une invitation et veille autant que possible à ce que la réciproque soit vraie.

2° Jamais trop de livres. Plus il y a de livres en circulation, plus les rencontres sont riches et enthousiasmantes. Lire ressemble à manger. Vive les buffets bien garnis.

3° Jamais trop tôt. Avant ma venue : chercher, fouiller, emprunter, acheter, échanger, faire circuler sans modération. Parfois, les enfants découvrent lors de la rencontre qu’ils ont des livres à moi chez eux. Dommage pour eux, pour le groupe... et pour moi !  

4° Une question, une suggestion ? Mieux vaut échanger avant que regretter après ! N’hésitez pas à m’envoyer un m@il via ce site rubrique cont@ct.

5° Lecture suivie, partagée, à haute voix, par groupes, défis, critiques, compte-rendus, devinettes, jeux créatifs, théâtre, écriture à la manière de... Je n’en finis pas de le vérifier et de m’emerveiller : il y a 1001 façons de faire vivre les livres.

6° Préparer... mais pas trop. Lors des rencontres, le rituel questions-réponses est incontournable et fort agréable. Un souhait cependant : garder assez de souplesse pour laisser place aux questions spontanées. Elles sont souvent surprenantes et pertinentes !

7° Les zotograf's. Les lecteurs en demandent parfois. Que faire ? Signer des bouts de papier ? Des étiquettes ? Refuser ? Je n'ai pas de dogme. Il faut juste le prévoir. Ça prend du temps. Et bien sûr, dédicacer un vrai livre est plus agréable pour le lecteur comme pour l'auteur. Si les enfants ont des livres à eux, penser à les apporter le jour J.

8°Je suis membre de La Charte des Auteurs & Illustrateurs pour la jeunesse. Leur site est riche d'infos : www.la-charte.fr

9° Petit point logistique : j’apprécie d’avoir un tableau ou paper-board à portée de main.

10° Petit point gourmand : je refuse rarement une tasse de thé ou de café ou même un carré de chocolat J Il faut prendre des forces pour être à la hauteur des enfants !  

Photo de classe

Reportage rencontre dans une école

Franconville (95) cycle 3